VERNANTES présentation

  • A / Pour découvrir Vernantes :

    1. Pour consulter le site officiel de la mairie, clic! :
    2. Livre de JOCELYN MERCIER, "VERNANTES, Pages d'histoire Images d'Autrefois", paru aux Editions du Vieux Logis en novembre 1989 et préfacé par Jean-Paul Dumont.
    3. Quelques illustrations de Vernantes jadis et aujourd'hui : clic!
    4. "Vernantes"? : un surnom dans l'Anjou du Moyen-Age!

  • B / Un peu d'étymologie et d'histoire...

    1. VERNANTES vient de "VERNEMETIS" puis "VERNENTIS" (au VIIème siècle), signifiant "palais", "camp" .
    2. La villa d'INGELGER, chef de famille des Comtes d'Anjou, au IXème siècle, est probablement à l'origine des deux villages proches de VERNANTES et de VERNOIL-LE-FOURRIER.
  • C / Quelques lieux historiques marquants :

    1. Abbaye du Loroux Abbaye Notre-Dame du Loroux
      Abbaye cistercienne fondée en 1098, elle eut un rayonnement considérable au Moyen Age, protégée par le Saint-Siège, les Rois de France et les Comtes d'Anjou.. Elle fut ruinée pendant la guerre de Cent Ans, pillée en 1572 (guerre de religions), désertée au XVIIIème siècle puis finalement vendue en 1790 et rachetée en 1791 par Charles Henri de MAILLE de la TOUR LANDRY, né au Château de JALESNES en 1755 et inhumé en 1845 dans l'ancienne église de Vernantes.
      De nos jours, il ne reste plus que quelques ruines, la Porte d'entrée (ci-contre), une chapelle et un magnifique parc forestier.
  • Château du Loroux Château du Loroux
    Ce château fut construit en 1837, dans le style italien, par le marquis de Maillé.


    Pour une illustration plus complète, cliquer ici

  • Château de Jalesnes Château de Jalesne
    Au XIème siècle, les Seigneurs de Jalesnes habitaient un manoir féodal avec donjon entouré de douves profondes. Hospitaliers et généreux, ils créèrent hospices et maladreries (un lieu-dit porte encore le nom de "Maladrie" et un autre, "L'Hôpitau", propriété de la famille LECHAT-GOUJON).
    La famille de Maillé-Brézé de la Tour-Landry, liée aux Seigneurs de Broc, de la "Ville au Fourrier", château situé à Vernoil, succéda au dernier marquis de Jalesnes en 1642. et acquit l'Abbaye du Loroux en 1791.
    Le château fut pillé en 1793, racheté en 1886 par M.Ackerman, riche marchand saumurois et enfin cédé en 1914 aux Oblates de l'Assomption qui en firent un lieu distingué de culture et d'éducation pour les jeunes filles de la "bonne société". Les "anciens" de Vernantes se souviennent très bien des "Demoiselles de Jalesnes", de l'Institution St Louis.
    En 1965, le château accueillit un Institut médico-éducatif qui employa de nombreux habitants de Vernantes.
    En 2008, le château serait à vendre. Pour une illustration plus complète et pour consulter le site suivant de la famille Lambert installée au gîte "Plessis Jalesnes" de Vernantes (http://www.loire-valley.net/accueil/accueil.htm, notre source d'informations), cliquer ici